L’avancée des actions deux ans après la COP21

L’avancée des actions deux ans après la COP21

Qu’est ce que la C.O.P.21

La C.O.P.21 est un sigle anglais signifiant Conference Of the Parties of twenty one century. En français, on le traduit par la conférence des parties de la convention cadre des Nations Unies du vingt et unième siècle. Au sein de la C.O.P21, cent quatre-vingt quinze pays sont représentés. A ces pays s’ajoutent des organisations non gouvernementales et de grandes entreprises. La C.O.P.21 a pour objectif de fixer, comme son nom l’indique, un cadre commun de référence pour lutter contre le réchauffement climatique. Cette convention prévoit que chaque pays représenté est la même responsabilité mais il prévoit également que les objectifs de chaun des ses pays soient différenciés. En effet, ces objectifs ont été fixés selon plusieurs critères. Les critères de la C.O.P.21 sont dépendants du niveau du produit intérieur Brut (P.I.B.). Les pays en voie de développement, par exemple, ne peuvent pas fournir les mêmes efforts financiers que les grandes puissances mondiales par exemple. Un autre critère est la conservation d’espaces naturels protégés. Certains pays désertiques, comme l’égypte auront moins de difficulté à atteindre un haut pourcentage de leur territoire comme espace naturel protégé, alors qu’il sera beaucoup plus dur pour des petits pays, comme le Japon d’y arriver.

Les avancées et les limites deux ans après la C.O.P.21

Les avancées de la C.O.P.21 résident principalement dans l’accord de la quasi-totalité des pays à ce que la température n’augmente pas de plus de deux degrés par ans. Pour se faire les pays doivent diminuer les émissions de gaz à effet de serre, tous les cinq ans. Mais le protocole d’aplication de cet accord est toujours en cours de discussion. De plus, les président des Etats- Unis a annocé que les Etats-Unis se retirerait de cet accord de la C.O.P.21. C’est un coup dur pour la C.O.P.21, car la pemière puissance mondiale est aussi le deuxième pays à polluer le plus.